Colloque

18 oct - vitré - maison des cultures du monde - centre français du patrimoine culturel immatériel

Diversité de l’imaginaire, traditions et arts du spectacle vivant Dans le cadre du projet interdisciplinaire, interinstitutionnel et international « Corps, nouvelles religions et dérives sectaires »
  • Ven 18 oct 2019 - vitré - maison des cultures du monde - centre français du patrimoine culturel immatériel
Le projet scientifique s’organise autour de l’observation en France de l’émergence d’imaginaires nouveaux dans les pratiques corporelles dites alternatives ou non conventionnelles dans le champ des arts du spectacle vivant, dans celui des pratiques de bien-être et de santé ou dans celui de l’éducation physique et du sport.
Aux sciences de l’homme classiques se sont jointes les approches des performance studies, de l’ethnoscénologie et de l’écologie corporelle pour étudier les « sciences des religions ». Ces nouvelles perspectives de recherche entendent privilégier les dimensions corporelles, somato-psychiques et les techniques du corps encore peu explorées. 
Cette journée sera l’occasion d’aborder la complexité du « croire » contemporain ou passé, à partir des manifestations spectaculaires, des prescriptions ou performances corporelles. Le rapport à la nature et la figure du maître constitueront le fil rouge des diverses interventions. Profanes ou laïques, les croyances religieuses s’accompagnent de rites ou de séquences organisées d’actions efficaces qui mettent en jeu les corps humains, voire les transforment. Le corps participe ainsi de la libération de l’imaginaire. Or, l’imaginaire, quand bien même libéré, ne permet pas seulement de fantasmer, mais permet également au corps de s’inventer.
 
En partenariat avec la Société française d’ethnoscénologie et la Maison des Sciences de l’Homme - Paris Nord