Missions L’association référente en France en matière de patrimoine culturel immatériel

Nos missions : explorer, partager et transmettre.

Un laboratoire ouvert sur le monde

Depuis plus de 35 ans, la Maison des Cultures du Monde contribue activement à enrichir la connaissance des diverses formes du patrimoine culturel immatériel et de leurs origines, à travers la recherche, la documentation et la programmation d’expressions du monde entier, des publications, colloques et projets en collaboration avec l'université, les professionels, les artistes et les practiciens.
Elle est aujourd’hui une association reconnue dans le paysage culturel français pour son savoir-faire unique dans tout ce qui a trait à ce patrimoine singulier. C’est à ce titre qu’elle a été désignée comme « Centre français du patrimoine culturel immatériel ».

Un pôle d’expertise
Forte de ses 35 années de recherche, de programmation et de documentation de formes spectaculaires rares, souvent méconnues, la Maison des Cultures du Monde met ces ressources et cette expérience au service des créateurs, des professionels du spectacle vivant, des chercheurs et des enseignants en France et à l'étranger, ainsi que des institutions culturelles et patrimoniales, nationales et internationales.
Convaincue que la découverte de notre patrimoine culturel immatériel est une condition nécessaire à sa sauvegarde et sa transmission, la Maison des Cultures du Monde, par ses publications, ses conseils et la coordination de différents projets, accompagne les acteurs de ces patrimoines, contribuant à la réflexion sur les conditions nécessaires à leur viabilité et leur valorisation.

Un pôle de formation et d'ingénierie
La Maison des Cultures du Monde propose ses prestations de service dans la conception et la réalisation de projets et de formations sur-mesure à destination des professionnels français ou étrangers désireux de mieux connaître les spécificités du secteur culturel français, ses acteurs et son actualité, notamment en matière de diversité culturelle et de patrimoine immatériel. Chaque année, elle met en œuvre des programmes de formation, séminaires, rencontres, séjours (...) pour le compte de commanditaires tels que le ministère de la Culture ou l'Institut français.

Nos actions grand public

Il n'existe pas une culture, mais des cultures. Au fil des siècles, chaque peuple a forgé ses moyens et ses formes d'expression, empruntant au hasard des liens ou des chocs historiques des traits culturels propres à ses voisins et les remodelant en fonction de ses besoins, de ses goûts et de ses croyances.

Les spectacles : le patrimoine culturel immatériel, un art vivant
Soucieux de révéler l'étonnante richesse de fêtes, de jeux, de rituels et de spectacles dans lesquels l'homme se met en représentation, les choix de programmation de la Maison des Cultures du Monde sont fondés sur la conviction que la connaissance des autres passe par la découverte de leur culture endogène et que celle-ci est en perpétuel renouvellement.

Chaque spectacle fait l'objet d'une soigneuse prospection sur le terrain. Ce travail de recherche et de défrichage s'appuie sur un réseau international de conseillers et de partenaires : ethnomusicologues, anthropologues, gens de théâtre, relais locaux... La Maison des Cultures du Monde apporte également une reconnaissance à des artistes jusqu'alors méconnus, leur donnant ainsi l'occasion de débuter une carrière internationale ou leur permettant de conforter dans leur pays la pérennité d'un art parfois menacé.

Les expositions : le monde au prisme des arts visuels
Depuis sa création la Maison des Cultures du Monde a réalisé un important travail de promotion et de diffusion des arts visuels, populaires et contemporains, au travers d’expositions monographiques, collectives ou patrimoniales.

Outre les expositions monographiques, comme celles consacrées à Hugo Pratt, Zhang Peili (Chine), Moon In Soo (Corée), Rei Naito (Japon), A Sun Wu (Taïwan), Alfredo Vilchis (Mexique) ou encore Mamadou Konaté (Mali) et Dani Iswardana (Indonésie) à l'occasion de leurs résidences à la Maison des Cultures du Monde à Vitré, plusieurs expositions collectives ont donné à voir des mouvements esthétiques significatifs, comme Nouvelles tendances à New York, Terrae Motus (Italie), Reliquaires des terrains vagues (Brésil), Paris – Scènes du Monde, Sexy Souks... (jeunes artistes du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord), Betel Nut Beauties (Taïwan), Paraguay Esquivo (Paraguay), Généalogies (Taïwan)...

Les expositions patrimoniales révèlent la dextérité d’artistes et d’artisans comme la richesse des pratiques sociales auxquelles sont associés les objets créés par ces derniers. Le Masque et les cinq mondes, Les sculptures sur bois des Païwan (Taïwan), Signes d'étoffe (Syrie), Naïfs du Brésil, Guerriers et chamans (Haniwa de Shibayama du Japon antique), Ombres du Râmâyana (Figurines de l'Inde et d'Indonésie) ou encore Patachitra (rouleaux peints du Bengal) et Masques Makishi (Zambie et Zimbabwe).

Depuis octobre 2011, la collection permanente de la Maison des cultures du Monde "Instruments de musiques du monde" est à découvrir en entrée libre à Vitré qui présentent également deux expositions thématiques par an.

L'éducation artistique et culturelle
Par le biais de son programme d’éducation culturelle et de ses missions de sensibilisation, la Maison des Cultures du Monde œuvre à favoriser l'accès de tous et en particulier des jeunes générations à la diversité des cultures et des patrimoines vivants, au travers d’activités de médiation et de projets pédagogiques.

Aller plus loin avec nos éditions

Depuis sa création, la Maison des Cultures du Monde approfondit son travail de recherche et de réflexion à travers :

- des ouvrages monographiques
- Internationale de l'Imaginaire, une série publiée de 1994 à 2017 en partenariat avec Babel/Actes sud. Chaque numéro réunit autour d’un thème les contributions de chercheurs, de praticiens, d’artistes.
- les Cahiers du CFPCI, revue en ligne destinée à prolonger le colloque international dédié chaque année depuis 2012 aux politiques du patrimoine culturel immatériel.
- INEDIT, fondé en 1985, un des derniers labels français consacrés aux traditions musicales dans le monde. Son catalogue de plus de 150 titres propose des artistes produits par la Maison des Cultures du Monde, des enregistrements réalisés sur le terrain par des ethnomusicologues et de vastes anthologies patrimoniales. Chaque disque est accompagné d'une notice complète, bilingue ou trilingue, rédigée par des spécialistes.

Quelques récompenses

L’action de la Maison des Cultures du Monde a été récompensée à plusieurs reprises :

- Prix de la Fondation culturelle franco-taïwanaise 2003 et 2011 pour son action de promotion et de diffusion des cultures de Taïwan
- Prix Culturel France-Corée 1999 pour son action de diffusion des arts et des spectacles coréens
- Prix Diderot Universalis 1989 pour son travail de diffusion des formes théâtrales traditionnelles et modernes
- Prix de l’académie Charles Cros pour plusieurs disques de son label Inédit.